Dans le sketchbook aujourd'hui, je fais rougir une jolie rousse ... avant de filer croquer du nu à l'atelier de modèle vivant du vendredi !

Nombreux sont les artistes qui négligent la recherche d'idées nouvelles. Ils trouvent un système et se complaisent dans celui-ci en répétant éternellement la même chose (sujet, technique ..).

Le sketchbooking est une pratique astucieuse qui me permet de peindre de petites peintures alla prima en un temps bref (30 min à 2h). Mais c'est surtout l'occasion de développer ma créativité en cherchant de nouvelles idées, travail souvent négligé par les artistes paresseux qui se se limitent à dire sans arrêt la même musique.
Remplir les pages d'un carnet est ainsi une pratique très vertueuse permettant à l'artiste :
- d'accorder plus de temps à la conception
- d'affiner son style, sa technique
- d'enrichir sa production

Comme chacun sait, un artiste est un chercheur et en plus de répéter (pour maîtriser), il doit chercher constamment de nouvelles idées.
>> Retrouvez moi en cours pour développer votre créativité !

 Quelques pages du sketchbook !

Les 5 réflexions du jour :

Un artiste ne peint pas ce qu'il voit, mais ce qu'il pense.Voici une sélection des réflexions émises durant l'exécution de cette peinture :
1 Une peinture commence par une idée.
2 Une peinture doit d'abord être intéressante pour des raisons abstraites.
3 L'anatomie de la peinture est plus importante que l'anatomie du sujet.
4 La simplicité apporte élégance et puissance.
5 En peignant 10 petites peintures, on intègre mieux les constituants de la peinture qu'en peignant une grande et seule peinture.
>> Je veux d'autres conseils peinture !

La citation du jour :

De la main du peintre ne doit sortir aucune ligne qui n’ait été auparavant formée dans son esprit
Poussin

En Lorraine, le soleil est rare alors quand il pointe le bout de son nez, on fonce into the wild peindre du paysage !

Le plein air, c'est sentir le soleil brûler sa nuque, c'est humer la bouse de vache, c'est se piquer dans les orties, dans les fils barbelés, c'est se faire bouffer par les moustiques, les taons, les tics, c'est se maudire parce qu'on a oublié le tube de bleu ... bref c'est que du bonheur !

>> Rdv fin juillet pour un formidable stage de plein air en Bretagne !

Les 5 conseils du jour :

1 Un sujet mal choisi affaiblit considérablement une peinture. Prendre le temps de bien le choisir en faisant un repérage avant le jour J.
2 Varier la touche pour un aspect plus naturel et moins systématique (sens, largeur, texture, opacité, etc.)
3 En général, éviter les points de vue proposant des compositions symétriques (pensez à la règle des tiers).
4 Un peintre expérimenté voit le potentiel d'un sujet ou sait augmenter celui-ci en effectuant des modifications (cadrage, simplifier, supprimer, souligner, suggérer ..)
Support, médium, brosses .. le matériel de peinture utilisé impacte considérablement le style. Bien connaitre son matériel permet de mieux l'utiliser.
>> Je veux plus de conseils plein air !

Heureux comme un peintre dans la nature !

La citation du jour :

Il y a des tableaux où il n’y a rien et pourtant tout y est.
Corot
 Done !
J-4 avant le stage de modèle vivant de février !

Se sensibiliser à l'association des couleurs, traduire la texture des cheveux, le modelé de la peau, peaufiner ses proportions, sa touche, intégrer un processus efficace ... bientôt les stages de Pâques pour tout savoir sur le modèle vivant !

Le nu est incontestablement le meilleur exercice pour progresser parce qu'il concentre toutes les problématiques liées à la représentation (composition, proportions, modelé, valeurs, formes, associations, etc). Il est en outre, l'exercice le plus difficile donc le plus formateur !

C'est un nouveau modèle, Marion qui a pris la pose de 2h30 à l'atelier de modèle vivant du mercredi. L'occasion de peindre les boucles de sa crinière très expressive ... que du bonheur !

>> Retrouvez moi en cours à Paris pour enrichir votre art !

Les 3 rappels du jour :

1 Si vous hiérarchisez les choses dans l'ordre de leur importance, vous n'aurez jamais aucun problème. Cette manie de pinailler avec les détails avant d’avoir correctement mis en place les masses est la raison d’une mauvaise peinture.

2 Ne détaillez pas les parties non importantes de votre peinture. Ne peignez pas autant de valeurs et de couleurs. Décidez de ce qui est important. Trouvez la couleur puis poser la. Chercher à nouveau la couleur si celle-ci n'est pas juste. Puis poser la touche comme un plan et laissez là. Si vous ne pouvez peindre qu'une petite partie, travaillez là le plus justement puis laissez ainsi.

La raison pour laquelle votre peinture est chaotique est parce que vous êtes fasciné par les détails et oubliez l'ensemble.

3 Les gens qui modèlent trop font de la mauvaise peinture. Les bons peintres par contre semblent peindre sans modeler. Si vous mettez sur une touche de valeur pure juste à la limite de l'ombre, cela produit l’effet du modelé. Ne pas peindre des centimètres carrés, peindre de grandes masses.

La citation du jour :

Il n’y a pas de meilleur et de plus court chemin pour améliorer le travail que de faire la figure.
Van Gogh

Sur mon chevalet aujourd'hui 2 croquis inspiré du maître à tous, Diego Velasquez. Le croquis, ou dessin rapide, n'est pas moins que le meilleur exercice pour progresser. En plus d'extraire l’essentiel du sujet, il pose tout un tas de problèmes :
- Quel sujet choisir ?
- A quelle échelle travailler ?
- Comment obtenir des proportions justes ?
- Comment avoir un meilleur contrôle sur les formes ?
- Comment avoir des valeurs plus juste ?
- Comment obtenir un modelé plus subtile ?
- Dans quel sens faire les hachures ?
- Comment avoir un dessin plus puissant ?
...
Apprendre à dessiner c'est apprendre à solutionner ces problèmes. Mon rôle d'enseignant est d'apporter un éclairage sur les problèmes liés au dessin et à la peinture. Parce que progresser passe par savoir mieux répondre à ces questions.

>> Retrouvez moi en cours pour tous savoir sur le dessin !

Les 5 conseils du jour :

1 Quand on fait 2 dessins, l'un est généralement meilleur que l'autre et cela peut importe le niveau de l'artiste, qu'il soit débutant ou virtuose.
2 Plus on en fait de croquis, mieux on les fait. Préoccupez vous dans un premiers temps de la quantité. Une fois que la pratique est lancée, se demander comment augmenter la qualité.
3 Avec un enseignement solide, plus on avance, mieux on connait les constitutifs du dessin et plus on gagne en sensibilité.
4 Anticiper ! Un dessin commence avant de saisir le crayon par une observation analytique et sensible du modèle, de laquelle découle une intention et la prise d'un certain nombre de décisions. Une bonne représentation est pensée.
5 Représenter signifie rendre intéressant le sujet d'abord visuellement.
>> Help ! Je ne sais pas quoi dessiner !

La citation du jour :

You can't do sketches enough. Sketch everything and keep your curiosity fresh.
On ne dessine jamais assez. Dessiner tout le temps et restez curieux.
Sargent
Quel bonheur de planter son chevalet into the wild !

Je suis parti en weekend dans les Vosges et avec une météo pareille, impossible pour moi de résister à la tentation de peindre un petit paysage !

Au programme donc du soleil (enfin), une nature qui s'étoffe doucement avec l’avènement du printemps, pas un chat, pas une voiture aux alentours  ... que du bonheur pour l'artiste !

Vite je retourne peindre !

Les conseils plein air du jour :

1 Un bon sujet est au moins 50% d'une bonne peinture. Prendre le temps de bien le choisir en faisant un repérage avant le jour J.
2 Jeter un œil à la météo la veille.
3 Anticiper le changement de lumière en prévoyant un créneau horaire (tôt le matin, midi, fin d'après midi)
4 Préférer les points de vue qui offrent de la profondeur
5 Éviter les points de vue proposant des compositions symétriques
6 Lors de la composition, penser à la règle des tiers.
7 Ne pas oublier de déterminer un centre d'intérêt
8 Ne pas négliger le dessin. Partir d’un dessin bâclé, c’est s’assurer de passer le temps à venir à réajuster le dessin.
9 Privilégiez les compositions simples, plus élégantes, et plus puissantes. L’intention ne sera que plus affirmé.
Se limiter à 3 ou 4 valeurs (masse les plus sombres, masse les plus claires, demi-teintes)
10 Éviter les répétitions de mêmes formes
>> Je veux plus de conseils peinture !

Le step by step du jour :

Savoir décomposer en étapes pour mieux composer !

La citation du jour :

Le motif est quelque chose de secondaire, ce que je veux reproduire, c'est ce qu'il y a entre le motif et moi.
Monet
Que du bonheur !
Le jeudi est une journée souvent très chargée. Entre les cours dirigés et les cours particuliers, difficile de trouver le temps pour peindre. Dans ce cas, il y a une solution, le dailypainting,

Comme son nom l'indique, le dailypainting consiste à peindre une (petite) peinture par jour. La peinture à gauche fait 9 x 11 cm.

Dans l'apprentissage, la quantité et la fréquence de la pratique est fondamentale. Peindre 10 peintures, c'est se confronter 10 fois aux problématiques propres à la peinture. C'est donc faire rentrer le métier plus rapidement.

Peindre alla prima (en une séance) est excellent pour apprendre à travailler efficacement. C'est mieux connaitre le cheminement de sa peinture, de la première à la dernière étape.
Sur le plan artistique, chercher à donner de la puissance expressive à une peinture de petite taille est un challenge intéressant.

>> Retrouvez moi en cours à Paris pour tout savoir sur le dayilypainting !

Les 5 réflexions du jour :

1 En art, la quantité ne fait pas la qualité et une peinture peut être bonne ou mauvaise et cela peu importe sa taille ou le sujet.
2 Le processus permet d'obtenir des peintures semblables. Ne pas avoir de processus c'est partir dans tous les sens et avoir une oeuvre incohérente.
3 Un artiste travaille avec son cerveau et la peinture se fait avant de peindre durant la conception.
4 Une peinture doit avoir des zones de tension/repos.
5 Une idée, une sorte de ligne et de forme, une valeur, une teinte, une lumière doit dominer la peinture.

La citation du jour :

Il faut que les jeunes gens s’habituent à voir par eux-mêmes et sans demander avis.
Renoir
Comme le dit Ingres, le dessin comprend les trois quarts et demi de ce qui constitue la peinture.

Et pourtant, nombreux sont les peintres qui négligent le dessin, voire qui ne le pratique jamais. 
Ne pas pratiquer le dessin entraîne des lacunes au niveau des formes, des proportions, des valeurs, soit des constitutifs fondamentaux de la peinture.

La pratique du dessin est très fréquente durant mes cours dirigés
Hier les élèves ont posé à tour de rôle pour du portrait de 35 min au fusain. 
Le fusain est l'outil graphique de prédilection du peintre puisqu'il permet à la fois de travail la ligne et la masse ... à consommer sans modération !
>> Retrouvez moi en cours pour tout savoir sur le dessin !

La sagesse du jour :

La pratique du dessin permet de se sensibiliser à d'innombrables notions artistiques tels que le choix du sujet, la composition, la forme, les proportions, la valeur, mais aussi le trait, la masse, le bord .. etc. Cette pratique est tellement riche qu'elle est pour l'artiste absolument indispensable !
>> Passez en revue les principaux constitutifs du dessin !

6 conseils pour de meilleurs dessins :

1 Plus on en fait de croquis, mieux on les fait. Numéroter chaque dessin et multiplier les séries !
2 Bien connaitre son matériel graphique. En général, la technique s'adapte au matériel. On ne dessine pas de la même manière si l'on utilise du fusain ou du feutre, sur du papier vergé ou sur du papier satiné. Tester fréquemment du nouveau matériel et s'interroger sur les possibilités et limites qu'offre celui-ci.
3 Simplifier ! Trop de détails peut entraîner confusion, préciosité et littéral, alors que la simplification amène puissance et élégance. Se demander non pas quoi ajouter, mais quoi éliminer.
4 Passer plus de temps à observer le modèle. Remarquer avant de dessiner pour ne pas passer à côté de sa singularité. Mieux observer, c'est mieux dessiner !
5 Anticiper ! Un dessin commence avant de saisir le crayon par une observation analytique et sensible du modèle, de laquelle découle une intention et la prise d'un certain nombre de décisions. Une bonne représentation est pensée.
6 Il y a une différence de taille entre un dessin juste et un bon dessin. Savoir restituer la justesse est indispensable mais insuffisant.
>> Help je ne sais pas quoi dessiner !


Concentration, application, réflexion !

La citation du jour :

Il faut toujours dessiner, dessiner des yeux quand on ne peut dessiner avec le crayon.
Ingres
Pas de jours fériés pour les artistes ! Sur mon chevalet ce matin, un petit portrait en vert et rouge de Fatka, amie, artiste et élève depuis maintenant 8 ans !

Capturer la ressemblance est un exercice exigent et nécessite une fine observation doublé d'un dessin avancé.

La réalisation d'un portrait soulève pour l’artiste de nombreuses questions :
- A quoi tient la ressemblance ?
- Comme traiter le modelé de la peau ?
- Comment traiter la texture des cheveux ?
- Quelles couleurs choisir pour obtenir la couleur de la peau ?
- Comment à la fois fondre et superposer la peinture ?



>> Retrouvez moi en stage à Pâques pour booster vos portraits !

Les 5 réflexions du jour :

Un artiste ne peint pas ce qu'il voit, mais ce qu'il pense.Voici une sélection des réflexions émises durant l'exécution de ce portrait :
1 La ressemblance n'est pas une finalité artistique.
2 La justesse (ou ressemblance) c'est de la technique. Un bon portrait l'est pour des raisons autres que la restitution de l'identité.
3 Une fois le modèle parti, il ne reste que la peinture. Celle-ci doit être donc intéressante pour d'autres raisons que la ressemblance dès lors que la comparaison n'a plus lieu d'être.
4 Se demander comment rendre intéressant le sujet d'abord avec les éléments du langage visuel.
5 Il n'y a pas de procédés particuliers pour peindre le portrait hormis peut être un dessin plus exigent.

>> Je veux d'autres conseils peinture !


La touche est une dimension subtile de la peinture, elle doit être pensée, soignée ! 

La citation du jour :

La ressemblance est un moyen et non pas une fin
Bonnard
Se sensibiliser à l'association des couleurs, traduire la texture des cheveux, le modelé de la peau, peaufiner ses proportions, sa touche, intégrer un processus efficace ... bientôt les stages de Pâques pour tout savoir sur le modèle vivant ! 

Le nu est incontestablement le meilleur exercice pour progresser parce qu'il concentre toutes les problématiques liées à la représentation (composition, proportions, modelé, valeurs, formes, associations, etc). Il est en outre, l'exercice le plus difficile donc le plus formateur !

C'est un nouveau modèle, Marie qui a pris la pose d'1h30 à l'atelier de modèle vivant du mercredi. L'occasion de peindre les boucles de sa crinière très expressive ... que du bonheur !


>> Retrouvez moi en cours à Paris pour enrichir votre art !

La question du jour :

Comment peindre les cheveux ?
Les cheveux ont des textures très variées (tondus, frisés, bouclés, crépus, etc.) Pour ne plus peindre un plat de spaghettis dégoulinant sur la tête, une règle générale consiste à d'abord grouper la chevelure en larges masses. Puis nuancer ces masses avec des mèches et touches de lumière les plus visibles (que l'on voit les yeux plissés). Penser enfin à envelopper les bords de la chevelure et varier le traitement des mèches pour un rendu plus naturel.

Le step by step !

Ce que pense Frank Benson :
Ne pas peindre la chevelure par touches ou en peignant les boucles. Peindre une masse plate de la bonne valeur, et poser les lumières le plus précisément possible. La lumière sur cette chevelure noire doit être froide. Et ne pas la peindre avec de la peinture noire même si elle parait noire. A côté de ce fond vert, elle doit être chaude. Les choses importantes sont la justesse des relations d'une chose à une autre, les cheveux, l'ombre, les reflets, les demi-tons, etc. Ne pas approfondir avant d'avoir obtenu cette justesse.

La citation du jour :

Il n’y a pas de meilleur et de plus court chemin pour améliorer le travail que de faire la figure.
Van Gogh
Les stages d'avril approchent à grands pas ! C'est David qui est venu hier prendre la pose d'1h30 sur l'estrade du cours dirigé ...

Savoir peindre directement le modèle avec justesse (formes, couleurs, valeurs) est de loin le meilleur exercice pour progresser en peinture.
Cet exercice est exigeant et nécessite de passer en revue ses composantes pour se préparer au mieux  :

- Quel matériel de peinture (support, medium, brosses) utiliser ?
- Quel processus menant à la réalisation finale ?
- Comment optimiser les mélanges, notamment la couleur chair ?
- Quel format choisir pour ne pas être pris par le temps ?
- Comment mieux associer les couleurs ?
- Comment obtenir une composition plus efficace ?

...
>> Retrouvez moi en cours ou stages pour tout savoir sur le modèle vivant !

Les 3 rappels du jour :

1 Si vous hiérarchisez les choses dans l'ordre de leur importance, vous n'aurez jamais aucun problème. Cette manie de pinailler avec les détails avant d’avoir correctement mis en place les masses est la raison d’une mauvaise peinture.

2 Ne détaillez pas les parties non importantes de votre peinture. Ne peignez pas autant de valeurs et de couleurs. Décidez de ce qui est important. Trouvez la couleur puis poser la. Chercher à nouveau la couleur si celle-ci n'est pas juste. Puis poser la touche comme un plan et laissez là. Si vous ne pouvez peindre qu'une petite partie, travaillez là le plus justement puis laissez ainsi.
La raison pour laquelle votre peinture est chaotique est parce que vous êtes fasciné par les détails et oubliez l'ensemble.

3 Les gens qui modèlent trop font de la mauvaise peinture. Les bons peintres par contre semblent peindre sans modeler. Si vous mettez sur une touche de valeur pure juste à la limite de l'ombre, cela produit l’effet du modelé. Ne pas peindre des centimètres carrés, peindre de grandes masses.
>> Je veux plus de conseils de Frank Benson !

Sur le mur today :

Des peintures pleins les murs !

La citation du jour :

Il n'y a pas de différence fondamentale entre l'artiste et l'artisan. L'artiste est une élévation de l'artisan. Par la grâce du ciel, en de rares moments de lumière qui sont en deçà de sa volonté, l'art fleurit insconciemment du travail de sa main, mais les connaissances de base de ce travail sont indispensables à tout artiste. C'est là qu'est la source de la production créatrice.
Walter Gropius