Pas de dimanche pour le peintre (motivation) !

Bien peindre est difficile et comme toujours, les résultats sont à la hauteur des efforts fournis. Quand l'amateur fait de la peinture pour se détendre et "se faire plaisir", le peintre travaille à l'optimisation de sa pratique dans le but de peindre toujours mieux. Aussi, avancer en peinture passe par la répétition de gestes, d'expérimentations, des erreurs, des doutes, du désespoir, de la frustration, et il arrive parfois, pas souvent, quelques instants de grâce ! La recherche est longue, la progression lente mais la détermination paye puisque les problèmes se résolvent avec l'acharnement.

C'est en peignant que l'on devient peintre. Plus on peint, mieux on peint. Plus on veut, mieux on veut. Impossible d'avancer significativement sans une pratique intense. La question de la fréquence de pratique se pose rapidement au jeune artiste. Il lui faut pratiquer fréquemment. Beaucoup aiment dire que l'artiste n'est pas une machine et se donnent tout un tas d'excuses pour ne pas travailler. En réalité, l'artiste est un bosseur et le travail passe par une certaine discipline.

No pain, no gain !

Plus jeune, j'ai pratiqué le bodybuilding en parallèle du dessin. Pendant 8 ans, je me suis entrainé 3h par jour, 5 jours par semaine. Mon entrainement était rationalisé, mes séances décomposées en exercices spécifiques, en séries douloureuses, biceps, deltoïde, rhomboïde, chaque muscle de mon corps était brutalisé. J'ai soulevé des tonnes et des tonnes de fonte tout en cherchant à optimiser mon entrainement pour un maximum d'efficacité. Le sport m'a appris la discipline.
 
Arbeit !

Aujourd'hui, je ne sue plus en salle de gym mais derrière un chevalet. Mes héros ne s'appellent plus Arnold Schwarzenegger, Kevin Levrone mais Repin, Rodin ou Sargent. Les brosses en soie de porc et le chevalet ont remplacé les haltères et la barre EZ. Et si mes séries de modèle vivant et de natures mortes ont remplacé celles de traction et de curls, ma motivation, ma rigueur, mon exigence, n'ont pas bougé d'un iota. L'intensité de la pratique est la même et chaque matin, la même question se pose : comment peindre mieux ?

Les citations du jour :
La peinture n'est pas de la rêvasserie. C'est d'abord un métier manuel et il faut le faire en bon ouvrier.
Pierre Auguste Renoir
Si les gens savaient à quel point j'ai travaillé pour développer ce talent, ils ne s’étonneraient plus.
Michel ange 

Les 3 conseils du jour :

  1. La discipline c'est l'organisation. Aménager un créneau durant lequel vous allez travailler chaque jour.
  2. Quand vous ne peignez pas, dessinez. Quand vous ne dessinez pas, faites des photos. Quand vous ne faites pas de photos, regardez et collectionnez des images.
  3. Travaillez par séries. Numérotez chaque dessin, comptez chaque peinture. Quand une série est terminée, commencez-en une autre (nouvelle thématique/technique). La qualité vient avec la pratique !

Les biceps du jour :



>> La peinture à l'huile en 26 conseils !
>> Le matériel de peinture  

8 commentaires:

  1. Bonsoir Yann,

    Je comprend mieux ta détermination, je n'y arrive pas car ce n'est pas mon tempérament. C'est sûr Yann que tu y arriveras car tu as le mental qui suit, ce qui n'est pas mon cas, je suis vite envahie par mes émotions, mon humeur et je n'arrive pas à garder le cap. En ce moment je ne fais rien, depuis que mon chat n'est plus là, il me faut du temps pour me retrouver....
    Travailler son corps, le sculpter comme une oeuvre d'art vivante, il n'y a qu'un pas avec l'art que tu pratiques maintenant . Tu vis les choses comme un défi, comme un combat, mais celui-ci n'a pas de limites car un peintre n'est jamais satisfait et heureusement, c'est ce qui lui permet de progresser, mais peut-être que ta quête suprême à un autre sens, tu as seulement changer les outils au lieu des altères c'est les pinceaux.
    Sylvie

    RépondreSupprimer
  2. Je ne suis pas né avec ce mental Sylvie. Je l'ai forgé. Tout est une question de volonté. Celui qui veut, peut. Cela n'a pas été facile, la frustration étant le quotidien de l'artiste surtout à ses débuts. La question est :
    Pourquoi vouloir avoir un corps super puissant ? Pourquoi vouloir peindre le mieux possible ?
    La réponse à cette simple question est le moteur de la pratique.

    RépondreSupprimer
  3. Bonjour Yann,

    J'ai l'impression que mon début à moi est sans fin et que je serais une éternelle "débutante" parce que "je voudrais que quelque chose se passe" mais je ne trouve pas et cela me rend malade, je tourne autour...... Pourtant je pensais avoir cette volonté, mais je me trompe, je ne suis pas assez opiniâtre. En finalité, je me dis que je ferais mieux de faire du jardinage car je ne supporte pas la médiocrité et que je n'ai plus 20 ans avec du temps à perdre. Je suis peut-être trop exigeante et je ne supporte pas cette médiocrité, cela me perd. Je crois qu'au-delà de la pratique Yann, il y a quelque chose d'autre en toi dans cette quête, de plus profond et personnel.
    Sylvie

    RépondreSupprimer
  4. L'âge n'est pas une excuse. Il n'y aucune excuse qui tienne. La route du succès est longue et difficile. Sur 100 personnes, 98 vont renoncer prétextant ci ou ça (les enfants, le mal de dos, le manque de temps, d'argent, etc.)2 ou 3 personnes réussiront parce qu'elles auront plus fait d'efforts.
    Seule la volonté compte. Une forte volonté trouve des solutions et avance.
    Il ne faut arrêter de réfléchir, il faut agir. En peinture, on est bon ou mauvais. On est pas bon en peignant peu, on est bon quand la peinture est une priorité, quand on se donne toutes les ressources possibles pour faire au mieux.
    En réalité, tout le monde peut réussir.
    Je te conseille ce regarder cette vidéo pour te motiver ... moi, je la connais par cœur. Je file, je vais peindre pendant 5 heures (avant d'aller faire cours).


    https://www.youtube.com/watch?v=Kc0uacyvMCQ

    RépondreSupprimer
  5. Merci Yann,

    J'ai regardé et écouté attentivement, ce type est vraiment impressionnant, je crois que je vais écrire ces règles en grand dans l'atelier.
    Je ne sais pas Yann mais je crois que tu es en marche vers quelque chose de grand, tu en as l'étoffe. J'arrête sinon je vais m'appeler Mme Irma.
    Sylvie

    RépondreSupprimer
  6. Merci Sylvie :)
    On file dans l'atelier maintenant et au boulot !

    RépondreSupprimer
  7. Salut Yann!

    Beau travail de sculpture sur soi ;)

    Pour ma part j'ai envie de dessiner quotidiennement et sans chercher à faire une œuvre magistral la frustration est grande.

    Ton opiniâtreté à nous pousser à encore plus de travail est une grande motivation.

    Pour avoir participé durant une semaine à un de tes stages je me rends bien compte que sans aide les progrès sont longs à venir.
    En attendant de revenir te voir je vais commander ton nouvel Ebook sur le modèle vivant (je pourrai dire que j'étais là lorsque tu as dessiné le modèle représenté sur la première page).
    Guillaume

    RépondreSupprimer
  8. Merci pour ce com Guillaume. Te sachant sportif, je pense que tu es sensible au fait de s'entrainer dur et de pratiquer activement.
    Merci pour la commande du dernier Ebook !

    RépondreSupprimer