La peinture, les filles et les petites clémentines !

On dit qu'il faut bouffer 5 fruits&légumes par jour ? 
Okay voici le premier et ça sera ma première peinture de l'année !

Clémentine effeuillée :p


Clémentine de Corse, 19x13 cm

La pensée du jour :

En représentant, le peintre présente à nouveau (il re-présente).
Son job est de présenter un sujet de façon intéressante. La beauté est avant tout dans la présentation et les décisions de l'artiste. Non initié, le vulgaire s'intéresse lui d'abord à la beauté du sujet. Trop souvent, il a besoin de spectaculaire, de sophistiqué, de grave, de l'ostentatoire, voire de l'étrange pour s'émouvoir. Il adore les chevaux qui se cabrent, les paysages grandiloquents, les reines de beauté alanguies ou encore les chatons ronronnant. La beauté du simple l'indiffère. La beauté est d'abord dans le regard du poète et le poète voit de la beauté partout, y compris dans les choses les plus modestes.

Les citations du jour :

La simplicité est la sophistication suprême
. Léonardo da Vinci
Votre problème est que comme la plupart des débutants, vous cherchez à peindre des scènes grandioses (...) Les nuances subtiles de valeurs d'une forme contre une autre, c'est ça qui rend une peinture intéressante.
Frank Benson

>> Relire les incroyables conseils de Frank Benson !
>> Relire la réflexion d'Andrex Loomis sur la beauté !

La réflexion d'Ernest !

Les véritables amateurs de peinture ne s'occupent pas du sujet d'un tableau; ce qu'ils recherchent avant tout, c'est la qualité. On peut donc leur faire acheter toutes les œuvres quand elles sont bonnes, et peindre tout ce qu'on voudra pour eux, mais les amateurs sont de plus en plus rares, ceux qui s'y connaissent bien entendu. Pour les autres, qui sont si nombreux, le sujet d'un tableau est la chose la plus importante, et vous ne verriez pas la plupart des gens qui se piquent d'avoir des connaissances en peinture et un bon goût certain, mettre dans un salon un tableau, qui représenterait un intérieur de cuisine. Ce genre-là est voué, de parti pris, à orner la salle à manger, et étant donné les constructions actuelles, chacun sait que ces pièces ne peuvent recevoir que de très petites toiles. 
Malgré toutes ces raisons, les artistes trouvent encore et trouveront toujours du nouveau dans le choix des sujets. Il se fait des tableaux superbes avec fort peu de chose. Quelques pommes de terre et beaucoup de talent suffisent, c'est ce que nous a montré Achille Cesbron, il y a quelques années, avec une toile qui fit sensation au Salon des Champs-Élysées. C'était un tout petit tableau cependant, mais l'artiste "l'avait fait petit pour le faire avec soin", et quel sujet ? un plat de pommes de terre cuites à l'eau et sortant de la marmite, voilà tout; la peinture en était ravissante, les pommes de terre dont la peau était cassée par la cuisson, laissaient voir une chair si farineuse qu'on croyait voir la réalité. La buée qu'elles dégageaient, les enveloppait et donnait à l'ensemble un aspect clair et simple du meilleur effet; on ne peut mieux peindre, ni mettre plus d'art dans quoi que ce soit. 
Cesbron l'a prouvé une fois de plus : tout peut se peindre et fournir le prétexte d'une œuvre d'art, même le légume le plus humble, comme la pomme de terre.

>> C'est décidé, je me mets au dailypainting !
>> La peinture étape par étape !
>> Le matériel de peinture à l'huile !

2 commentaires:

  1. J'aime assez, surtout la petite pelure à côté. Bonne reprise :)

    RépondreSupprimer
  2. Merci Sandrine. Bonne année 2014 pleine de peintures !

    RépondreSupprimer